télésoin orthophonie

Télésoins en orthophonie

En cette période de confinement pour cause de coronavirus, qu’en est-il des soins médicaux essentiels au bon développement de votre enfant ? Parmi eux, figure souvent l’orthophonie. Et bien, l’e-orthophonie, c’est possible, on vous explique comment !

Le télésoin en orthophonie est désormais une réalité, rendue possible par la crise liée au coronavirus. L’arrêté, paru au journal officiel le jeudi 26 mars 2020, précise qu’il s’agit là d’une mesure exceptionnelle et temporaire (pour l’heure fixée jusqu’au 15 avril, date de la fin prévisionnelle du confinement) et qu’elle ne concerne que les soins en cours, et pas les nouvelles prises en charge. Mais cela permettra en tout cas d’assurer la continuité des apprentissages pour les jeunes enfants concernés.

Accès gratuit et sécurisé à l’e-soin en orthophonie

C’est une période exceptionnelle de restriction des déplacements et de confinement que nous vivons. C’est pourquoi les orthophonistes ont désormais la possibilité de faire de l’e-soin. Chaque praticien définira l’opportunité du recours au télésoin en orthophonie, dans la limite des actes de soins définis par le décret. L’accès à ce télé-soin est totalement gratuit et sécurisé pour les orthophonistes qui le souhaitent, grâce à un partenariat mis en place par la FNO (Fédération Nationale des orthophonistes) en lien avec la société Inzee.care.

Orthophonie télésoin : Plusieurs conditions à respecter

L’autorisation du Gouvernement et de la Caisse primaire d’assurance maladie à effectuer ce télésoin est encadrée par certaines directives. Ainsi :

  • Présence d’un adulte obligatoire si la personne concernée par les soins a moins de 18 ans (si ce n’est pas l’un des deux parents, ces derniers doivent faire parvenir une autorisation écrite en amont)
  • 30 minutes minimum
  • Objectifs de la consultation clairement définis en début de séance
  • Pas d’enregistrement de l’échange vidéo
 

Ajouter un commentaire