Orthophonie et carte mentale

Par Le 10/03/2020 comment 0

Orthophonie, cartes mentales et schémas heuristiques :

Organiser les idées, hiérarchiser, regrouper, synthétiser ; mais aussi comprendre, mémoriser, imaginer… sont autant d’utilisations de la carte mentale.

Pour le patient, l’orthophoniste peut utiliser la carte mentale comme support à l’apprentissage. Avec le soutien des concepts apportés par les stratégies d’apprentissage, il est alors possible, selon le patient et ses besoins, d’étayer l’apprentissage en utilisant de façon spécifique ces outils. Créer une carte mentale aura alors du sens, car élaborée sur mesure, pour comprendre, mémoriser, réfléchir, imaginer à partir d’une trame méthodologique. Nous détaillerons par exemple, comment apprendre une leçon en y mettant du sens, la restituer par cœur ou en la reformulant.

En tant qu’orthophoniste, l’utilisation de la carte mentale est un outil intéressant pour synthétiser un bilan complexe de patient et en dégager des axes thérapeutiques ; mais également pour retenir des éléments importants d’un article lu, pour rassembler autour d’un même thème différentes sources et références, pour créer une formation ou une conférence…

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
expand_less